LE PLUS BEAU MÉTIER DU MONDE…

On dit souvent de l’instituteur, du professeur des écoles, de collège ou de lycée, qu’ils exercent le plus beau métier du monde.
Il est vrai que rien n’est plus gratifiant, plus fort que d’enseigner aux autres.
L’artisan retraité qui initie son jeune apprenti…
Le sportif confirmé qui dévoile ses méthodes d’entrainement à la jeune pousse en devenir…
Le Professeur des écoles qui enseigne et initie ses jeunes élèves à la démocratie et au civisme tout en leur enseignant les bases essentielles à leur devenir personnel ou professionnel…
Lorsque j’étais un jeune élève de l’école primaire, tout en craignant l’autorité de mon Instituteur pourtant guère plus âgé que moi, je fus pris d’admiration devant tant de savoir au point que j’envisageais d’en suivre les traces et de prendre moi-même le chemin de l’enseignement.
Les aléas de la vie en ont décidé autrement mais j’ai toujours gardé un profond respect pour ces femmes et ces hommes dont la mission réside à enseigner aux autres et à les aider dans leurs premiers pas de citoyens.
Une véritable République ne peut être Démocratique sans que ses citoyens n’aient accès au savoir, à l’ouverture sur le monde, à la Liberté d’être et de s’exprimer !
Si on compare notre République à une formation en marche, je dirais que le corps des enseignants tout entier constitue le premier rempart face à l’isolement, l’ignorance, le déni, l’assouvissement.
Ce n’est pas un hasard si le mot LIBERTÉ est à la première place dans notre devise nationale qu’arborent avec fierté nos fronts d’édifices publics.
La Liberté d’expression est, nous le savons tous, l’ennemi juré des totalitarismes, des dictatures, des extrémismes de tous bords.
En frappant ce professeur de collège de la plus ignoble des façons, ce n’est pas seulement sa liberté d’expression qu’a voulu atteindre son bourreau mais également toute l’institution des Professeurs et enseignants qui portent la voix de la République !
Que nous soyons simples citoyens, élus, professeurs des écoles, enseignants, responsables économiques ou institutionnels, nous sommes tous concernés !
Aujourd’hui, plus que jamais, nous sommes tous ENSEIGNANTS !

Le Maire,
M Dominique SMAGUINE 

Back to top