Commémoration du 11 novembre 2020

Ce mercredi 11 novembre 2020 est perturbé par les restrictions liées à la crise sanitaire qui bouscule nos vies.

Mais la cérémonie du souvenir en l’honneur des Hommes et des Femmes Français, Anglais, Américains, Africains et Canadiens venus sur notre sol défendre la liberté devait avoir lieu.Mr le maire Dominique Smaguine entouré de Mr Jean-Claude Deletang Président UNC Section Plessis-Lagny, Mr Ociepski Jean, Mr Regniez Léon, Mr Wambre Stéphane, Mr Loukhal Sidney, Mr Petrowick Jean-Pierre, Mr Ziska Jacques et Mr Fillault Armand, a déposé des gerbes au noms de l’UNC Lagny-Plessis, de la FNACA, du CMJ et du CMS au monument aux morts de Le Plessis-Belleville et observé une minute de silence et de recueillement et chanté la Marseillaise.

Plus de 31000 monuments aux morts en France témoignent de ce devoir de mémoire.Ce 11 novembre qui célèbre l’armistice de 1918 signé par l’Allemagne devant les représentants de la Triple Entente, Etats-Unis, France et Grande Bretagne est particulier.Particulier car c’est aussi le centenaire de l’inhumation du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe à Paris. Particulier car c’est aujourd’hui que l’auteur et poète de « Ceux de 14 » Maurice Genevoix (1890-1980) quittera le cimetière de Passy où il était inhumé pour entrer au Panthéon.

Cet Académicien Français, Grand blessé de la guerre, plusieurs fois décoré et Prix Goncourt de 1925 pour « Raboliot » (entre autres – 56 ouvrages répertoriés) était porté par son humanisme , sa connaissance de la nature et son souci de l’exactitude afin de décrire la force de l’homme confronté à la mort.Son parcours, son talent, la mémoire des combats de 14 qu’il a si bien détaillé méritaient cet ultime hommage qui participe à la reconnaissance de la patrie pour celles et ceux tombés sur le champ d’honneur.

Particulier enfin, car notre pays est confronté à la violence de l’obscurantisme qui fait couler le sang et pétrifie l’âme Française.

Obscurantisme qui détourne un texte millénaire construit sur la charité et le respect de l’autre pour tenter de tuer la liberté de vivre, d’aimer et d’apprendre.Les Français, de toutes confessions et de toutes origines doivent faire front face aux attaques lâches, vils, méprisables d’individus incultes qui déshonorent ce qu’ils disent représenter.

Le devoir de mémoire des hommes et femmes morts pour nos idéaux de Liberté, Egalité et de Fraternité , c’est aussi cela le 11 novembre.

Back to top